Bienvenue sur mon forum ! Je viens juste de l'ouvrir, et je cherche de tout : Des modérateurs, des administrateurs... Et même un co-fondateur!
Alors n'hésitez pas à me contacter!
Nuity



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]   Mar 11 Mar - 0:08



"Explications."
Néant with Promise.

Le vent soufflait doucement, faisant onduler le rideau de lierre marquant l'entrée de la tanière. Ma tanière. Je me retournais avec bruit sur ma litière de mousse, préoccupé. Des idées noires me parcouraient l'esprit, m'ôtant le sommeil déjà si dur à trouver. Je repensais à son regard. Son regard perçant, lorsque l'ancien chef m'avait nommé lieutenant. De manière totalement égoïste, j'avais pensé qu'elle serait heureuse pour moi. Que ça serait la première à venir me voir, après l'annonce, pour me féliciter, le sourire aux lèvres. Mais non, ça c'était passé totalement différemment. Au lieu de ça, elle s'était levé, sans un mot, sans un bruit, et avait disparu dans les fourrés. Alors qu'une bonne majorité de félins se pressaient autour de moi afin de m'acclamer, d'autres restèrent sur le coté, moins enthousiastes. Je savais que d'autres espéraient secrètement que Promise de l'Hiver soit désignée en tant que lieutenante. Je savais que c'était son rêve, et en prenant cette place, je lui avait brisé. J'avais peut être gagné un grade, mais j'avais perdue une amie. La seule que je n'avais jamais eue, je l'ai perdue, et définitivement. Elle ne me regarde même plus dans les yeux. Elle m'évite. Elle me déteste. A ces pensées, des larmes de rage et de tristesse embuèrent les yeux d'Etoile du Néant, qui s'empressa de les ravaler, ne voulant montrer aucune faiblesse. Un rire rauque et ironique s'échappa de sa gorge malgré lui : Il ETAIT faible. Faible d'être attaché à quelqu'un au point de regretter son ambition assouvie. Ne supportant plus la mousse piquante, le meneur décida de se lever d'un pas ferme. Et s'assit sur le rocher plat juste à côté, son endroit de repos de prédilection. Encore une nuit passée à méditer. Il faudrait penser à dormir parfois, se dit il. A force, le chef allait tomber d'épuisement et de faiblesse. Mais il ne pouvait pas se reposer. Non, il était beaucoup trop occupé à ressasser le passé. Alors que le jeune mâle se lustrait le poitrail, il sentit une présence. Sans un bruit, il leva le museau au ciel, et ne détecta qu'une forte odeur de son Clan. Pas d'ennemi. Etoile du Néant se sentit rassuré, jusqu'au moment où un parfum plus discret et plus fin attira son attention. Un parfum qu'il connaissait par coeur. Un parfum qui ne l'avait jamais quitté. Il fit volte face et tomba museau à museau avec ... Promise de l'Hiver. Etonné de la voir ici à une heure si tardive, le jeune mâle osa, d'une voix plus protectrice que provocatrice :
- Tu ne dors pas ?
code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/


Dernière édition par Etoile du Néant le Mar 11 Mar - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]   Mar 11 Mar - 0:53

Désolée, c'est pas génial c:






Dormir ?
▼ Etoile du Néant ▼ Promise de l'Hiver



Promise de l'Hiver, qui ne trouvait pas le sommeil, avait choisi d'aller faire un petit tour. L'air frais la fit frissonner, mais elle n'en pris pas compte, continuant son chemin. Elle pensait aller faire un tour dans la forêt, qui était toujours calme la nuit, moins vivante. Du moins en apparence. Ne voulant pas faire savoir sa sortie tardive au garde posté à l'entrée, elle se dirigea vers un chemin assez grand pour laisser passer un chat. Avec Etoile du Néant, ils l'employaient souvent pour sortir du camp, lorsqu'ils étaient apprentis et qu'ils ne voulaient pas se faire voir. Etoile du Néant. Elle se souvenait avoir été heureuse. Mais elle ne savait plus ce que cela faisait, d'être heureuse. Comment faisait-on pour l'être ? Lors de sa nomination de lieutenant, elle n'avait pas ressentit de joie. Juste un peu de fierté et de.., d'amertume. Et un doute. Peut être Etoile du Néant ne l'avait-il pas choisie pour ses talents mais juste pour se faire pardonner. Mais il le savait pourtant, qu'elle s'en fichait. La jeune femelle rit intérieurement. Sûr qu'elle s'en fichait, elle était lieutenante ! Mais LUI était chef. Elle jeta un rapide coup d’œil à l'antre du chef. Ç'aurait put être sa tanière. Si seulement.., si seulement quoi, d'ailleurs ? Le chef n'avait pas désigné le chef actuel ? Ou si seulement ce dernier n'avait pas été aussi apte à le devenir ? Elle ne savait pas vraiment sur qui aurait due être portée sa haine, mais elle savait sur qui elle la portait. Elle secoua légèrement la tête pour reprendre ses esprits. Elle marchait désormais tête baissée, regardant ses pattes. Cela lui rappela un souvenir. Elle se tenait assise, aux côtés de son ancien meilleur ami. Elle avait passé un rapide coup de langue sur son pelage ébouriffé. Lui aussi. Les membres du clan s'installaient rapidement devant le promontoire, impatients. Elle se rappela que ce jour là son coeur battait la chamade. Elle avait conscience que c'était elle ou lui. Mais dans tous les cas, elle serait contente. Et elle savait qu'il en serait de même pour lui. Le chef, perché sur le grand rocher, attendait que les membres du clan se soient tous installés. Il avait les yeux rouge, ce jour là. Mais, peu importe. Et là elle s'était imaginée à sa place. Se dressant fièrement là haut. Puis il avait prononcé le nom. Ce maudit nom. Elle n'aurait jamais pensé qu'une seule fois dans sa vie elle pourrait ressentir une aussi profonde et noire amertume. La honte, et elle se demandait parfois encore aujourd'hui pourquoi, et le désespoir l'avait rongée de l'intérieur et, en quelques secondes elle ne voyait plus Étoile du Néant comme son meilleur ami d'enfance, celui à qui elle disait tout, et inversement. Toute une amitié brisée ainsi, parfois, dans des moments nostalgiques elle se demande comment. Elle ne se souvient pas si elle à acclamé le nouveau lieutenant. Mais, avec une bouffée de joie malsaine et un petit sourire, elle en avait vus certains qui ne semblaient nullement excités. Elle avait été contente ce jour là, contente de leur désapprobation, contente qu'ils la préfère. Puis elle se souvient que, son coeur envahi d'un sentiment aussi noir qu'une nuit sans lune elle avait quitté le camp, elle sentait son regard sur elle mais elle l'avait oublié rapidement, la tête haute elle était sortie. Elle ne s'en voulu pas un seul instant ne pas l'avoir acclamé. Pas une seule seconde. Jamais. Promise de l'Hiver leva les yeux, elle renifla avant de se figer. Oh non, pitié. Lorsqu'elle tourna la tête se fut pour se retrouver nez à nez avec Etoile du Néant. Lui aussi sembla surpris. Il sembla hésiter, puis se décida.
- Tu ne dors pas ?, lui demanda-t'-il.
Hein ? « Tu ne dors pas ? » Il n'avait que ça en réserve ? Elle fut tentée de lui répondre par une multitude inimaginable d'insultes, puis d'aller se coucher, mais n'en fit rien. Peu être ses paroles toutes plus soporifiques les unes que les autres l'aiderait à s'endormir. Enfin, elle avait une réponse à exprimer.
- Mais sûr que je dors. Ce que tu à devant toi c'est mon subconscient qui s'amuse à quitter mon corps lorsque je dors, ironisa-t'-elle.
Elle en faisait peut être trop. Mais, dans la vie on n'en fait jamais trop.




©Etyncelle2014
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]   Mer 12 Mar - 13:16



"Explications."
Néant with Promise.


Une lueur de rage anima les yeux de la chatte immaculée, brouillant pendant une seconde seulement la pureté de son regard. Etoile du Néant se demanda avec un sourire quelles insultes passaient par la tête de Promise de l'Hiver en ce moment même, s'attendant plus que jamais à une réponse méprisante de sa part... Qui ne vint finalement pas. Elle répondit seulement d'un ton acerbe où pointait une ironie exaspérée :

- Mais sûr que je dors. Ce que tu à devant toi c'est mon subconscient qui s'amuse à quitter mon corps lorsque je dors, ironisa-t'-elle.

Etoile du Néant ne put s'empêcher de sourire à la réplique de la chatte. Promise de l'Hiver dans toute sa splendeur ! Elle ne semblait nullement avoir sommeil. Tiens, le meneur n'était donc pas le seul à ne pas réussir à s'endormir cette nuit. Il tendit l'oreille, cherchant un bruit à l'extérieur du camp, mais seul le murmure du vent lui parvint. Tout le Clan dormait dans un profond sommeil, même la forêt semblait comme éteinte. A croire qu'ils étaient les deux seuls félins encore éveillés. Naïvement, le chef y vit un signe. Un signe comme quoi il était peut être temps de s'expliquer, de crever l'abcès. Le lieutenant et le chef constituaient à eux deux une force principale du Clan, et leur coopération était essentielle. Que penseraient les autres Clans si ils apprenaient un jour que le Clan de la Rivière était surement l'un des moins fusionnel de la forêt, tout cela à cause d'une querelle remontant à plusieurs lunes ? Est ce qu'ils penseraient que le Clan de la Rivière était par conséquent faible ? Oui, assurément, il fallait régler cette histoire, mais le mâle savait à l'avance que ça ne serait pas une mince affaire. Promise de l'Hiver, impulsive et explosive depuis sa nomination de lieutenant ne lui rendrait pas la tâche facile. Alors autant s'y prendre doucement. Il miaula d'un ton mielleux et rieur :

- Toujours en pleine forme, je vois. Même la nuit n'arrivera jamais à te faire taire.

Etoile du Néant la couva avec un regard protecteur, s'attendant une fois de plus à se faire remballer par son ancienne amie. Il s'assit, droit et majestueux, et prit un air détaché en se léchant la patte avant de la passer sur son oreille. Est-ce qu'il réussira un jour à retrouver la complicité et la confiance de Promise de l'Hiver ? Peut être. Il en doutait, mais lorsqu'il émit cette hypothèse, l'espoir qui emplit son coeur d'une douce chaleur lui suffit comme réponse. Même si la chatte lui donnait du fil à retordre, il tentera par tout les moyens de la récupérer. Non, Etoile du Néant ne pouvait faire une croix sur quelqu'un qui avait tant aimé. Et ça, il en était persuadé.

code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]   Mer 12 Mar - 21:19






▼ Etoile du Néant ▼ Promise de l'Hiver ▼



Etoile du Néant sourit. Bien sûr, Promise de l'Hiver voyait cela comme une provocation. Il se moquait d'elle. Ou peut être avait-elle dit quelque chose de drôle ?
- Toujours en pleine forme, je vois. Même la nuit n'arrivera jamais à te faire taire.
« Non, voulut-elle répondre. Tu était mon meilleur ami, tu à été nommé lieutenant, je t'ai détesté, et je ne sait même pas pourquoi ! Et, le pire dans tout ça c'est que je n'arrive pas à te pardonner. Je crois que je ne sais même plus comment faire. Tu sait combien de temps dans la journée je pense à nos souvenirs ? À tous les moments que nous avons passés ensemble ? J'ai voulu être contente pour toi, mais je n'ai pas put. Tu à brisé mon cœur en mille morceau, et la rancune s'est infiltrée dans ces brèches et à recollé mes morceaux. Si rapidement que la seule joie que j'ai eu, c'est lorsque je me suis imaginée toi, mort, à mes pattes et moi, mes griffes souillées de ton sang. À peine ton nom avait-il été prononcé que je t'ai haï comme je n'ai jamais haï personne. Et pour ça, je m'en veux. Je t'en veux. J'en veux à tout le monde. Je suis morte, quand mon amitié pour toi à disparue. Et le pire, c'est que je n'arrive pas à nous ressusciter. Alors, non, je ne suis pas en pleine forme, et loin de là. » Mais cela elle le garda pour elle bien sûr. Jamais, au grand jamais, elle n'avouerait tout ça. Elle se contenta d'une phrase sans émotions, comme toujours, en somme.
- Désolée de te décevoir, marmonna-t'-elle d'une voix glaciale.
Sa fourrure blanche se hérissa sur son échine lorsqu'elle aperçut le regard protecteur que le matou posa sur elle. Elle s'apprêta à lui sortir une remarque acerbe lorsqu'il détourna les yeux avant de s'asseoir et se passa la langue sur la patte, avant de passer celle-ci sur son oreille. Elle s'assit également, puis, le regard perdu dans le vide, elle déclara;
- Non, même la nuit. Dommage, n'est-ce pas ? Ainsi, je n'énerverais plus personne avec mes phrases inutiles, c'est ça ?, grinça-t'-elle, prise d'une rage soudaine.
Elle sentit un fumet de souris, mais, malgré l'eau qui lui montait à la bouche, elle n'esquissa pas un geste. Elle s'efforça de garder ses yeux bleus fixés sur la barrière opposée du camp. Elle attendit patiemment sa réponse, sans pourtant montrer qu'elle en attendait une.




©Etyncelle2014
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"En perdant une amie, j'ai perdu le sourire." [Avec Promise de l'Hiver]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règle sur la bataille navale.
» Pudding au Pain
» Je suis un peu Perdu..
» recherche amie
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Clan de la Rivière :: Camp de la Rivière :: Tanière du chef-
Sauter vers: